Compte rendu de l'AG 2012

Compte-rendu de l’Assemblée Générale du samedi 27 octobre 2012 à Combrée

 

Après un excellent déjeuner, nous sommes vingt pour l'assemblée générale. Le Président annonce que nous avons 61 procurations sur les 201 membres à jour de cotisation. Il rappelle que l’invitation par la lettre de Liaison N°9 a été envoyée à 500 anciens. Ces chiffres en baisse ne découragent nullement l’assemblée, compte tenu du constat de ce qui va suivre.

 

Les travaux et la souscription.

Le Président rappelle qu’il avait donné son accord à Monsieur Forestier, Directeur de 2ide pour que les fonds de la première souscription soient utilisés pour la façade du bâtiment F ; une manière de montrer notre attachement à ce patrimoine, pour son passé, le présent et le futur. La remise d’un chèque la veille (voir article ci contre)  de 43 817,71 euros par la Fondation du Patrimoine à 2ide vient soulager la facture des 700 000 euros TTC pour l’ensemble des travaux des façades actuellement rénovées, y compris celles du bâtiment Vigneron. Pour la suite, le Président précise que l’éventuel lancement d’une deuxième souscription est conditionné à la définition claire de son utilisation et de ses objectifs. Ce pourrait être la chapelle et ou la restauration d’une autre aile. Mais pour en faire quoi ?

La vocation de l’Amicale – au-delà des rencontres d’anciens élèves – est de soutenir les missions de formation et d’éducation des occupants des lieux. Sur les 15 000 M² ( ! ), 1/3 au mieux est occupé par la mission de l’EPIDE. Un autre 1/3 (toute la partie du bâtiment Esnault, du gymnase et de la salle Saint-Augustin) sera probablement mutualisée sous l'égide de la commune de Combrée. Reste donc une grande interrogation (ou un grand vide ! ) pour toute la partie centrale qui dans le "schéma des vocations" de 2ide, reste un pôle de formation de culture et d’insertion.

Le Président lance donc le débat. L’Amicale, force de proposition, travaille depuis deux ans avec une petite équipe d’anciens et amis, pour faire émerger l’idée des « Classes de Citoyenneté » lancée lors du Bicentenaire. Celles-ci occuperaient environ 2 200 M² pour accueillir et former à la citoyenneté chaque année 2 500 jeunes volontaires en Service Civique. Les échanges sont sereins compte tenu des nombreuses informations reçues pendant le repas, lors des interventions fort appréciées de nos trois invités : Pierre- Yves Marion de Procé, Directeur de l’EPIDE, Laurent Forestier, Directeur de 2ide, et Jean-Louis Roux, Maire de Combrée.

Un Club des entreprises mécènes pour Combrée,"abrité" par la Fondation du Patrimoine pourrait être créé à l’initiative de l’Amicale. Il viendrait renforcer la dynamique du lancement de cette deuxième souscription pour la restauration des bâtiments. Si nous devons remonter nos manches pour ce nouveau challenge, il faut un contenu porteur à la hauteur des fonds recherchés. Les membres présents à l’AG constatent que la seule proposition avancée actuellement est le projet des Classes de Citoyenneté porté par l’Amicale au plus haut niveau de l’Etat actuellement. Si cette belle idée devait être abandonnée sans autre perspective, une souscription sur le seul intérêt patrimonial du site de Combrée serait vouée à l’échec. Nous sommes condamnés à aller de l’avant ou à disparaitre.

 

 

Mobilisation autour d’un grand rendez-vous Jeunes Combréens le 13 juin 2015 

Nous avions, il y a deux ans, sondé à ce sujet  tous les membres de l'Amicale.

Dix ans après la fermeture et cinq ans après le Bicentenaire, le résultat de ce sondage nous encouragent à  inviter tous les "jeunes" anciens - membres ou non de l’Amicale – à se retrouver sous les cloîtres pour une grande fête conviviale. Comme pour le Bicentenaire, en s’y prenant plus de deux ans à l’avance, il sera plus aisé de trouver des correspondants pour chaque cours. Cette fois ci, le Président confie l’organisation de cette manifestation à la toute jeune génération des années 2000. Un comité de pilotage devra se mettre en place, incluant aussi des volontaires des années 80 et 90. La dynamique de la fête restera sous le contrôle de ces plus jeunes générations. Libre à eux d’en définir les objectifs, les cours particulièrement invités, le contenu et les moyens (réseaux sociaux, …). L’Amicale pourra débloquer une aide financière conséquente pour la réussite de cette initiative. Cette proposition fait l’unanimité.

Dans le même esprit, en sus de ce futur événement, et afin de faciliter les rencontres entre anciens élèves, à Combrée ou ailleurs, le Président propose, sur une idée avancée par Jean Louis Boulangé (c.1964), avec prise d'effet immédiate, une bourse pouvant aller jusqu'à 500 euros pour chaque cours ou inter cours qui en fera la demande (sur une initiative personnelle ou venant d’un correspondant de cours). Après un débat, l'assemblée approuve la proposition avec deux conditions : il faudra, pour le ou les bénéficiaires, rassembler au minimum une dizaine d’anciens et les faire adhérer à l’Amicale. La balle est dans le camp de chacun d’entre nous maintenant. Le Conseil d'Administration se réserve la possibilité de préciser les modalités au fur et à mesure des demandes reçues.

 

Un local à Combrée pour le siège de l’Amicale. Cette proposition est accueillie avec sympathie par Monsieur Forestier de 2ide. Mais elle doit être aussi acceptée par le locataire à savoir l’EPIDE. Le Président pense qu’une telle demande prendra tout son sens lorsque les actions développées plus haut auront pris corps. Donc patience !  

 

Le site internet de l’Amicale : reprise en main, oui mais par qui ? Jean François Ploteau (cours 1984) qui a fait un merveilleux travail depuis onze ans veut passer la main. Ce site est un peu notre colonne vertébrale. Le Président lance donc un nouvel appel urgent pour trouver un volontaire compétent et disponible qui reprendrait la main en tant que « webmaster ».  

 

Le rapport financier présenté par Didier Viel (Cours 1965) notre trésorier est des plus rassurant. Nous avons à ce jour 54 346 euros sur divers compte. Nous gardons à l’esprit que la plus grande partie des fonds est réservée à l’installation d’un espace dédié à la mémoire Combréenne ; que 6 000 euros restent bloqués pour le transfert de la sépulture du chanoine Pateau si nécessaire ;  qu’il sera possible selon les besoins, de débloquer des fonds à hauteur de 15 000 euros maximum sur les deux années à venir, pour la promotion des Classes de Citoyenneté.

Quitus, à l’unanimité des présents, est donné au Président sur son rapport moral, et au Trésorier sur les comptes de l’Association.

Compte tenu de la belle dynamique des démarches en cours, le Président convoquera prochainement un Conseil d’Administration pour l’élection du bureau.

Date de la prochaine Assemblée Générale : samedi 8 juin 2013.  

 

Le secrétaire de séance Jean-Louis Boulangé cours 1964