Le bluetooth

D'où vient ce nom du système qui permet de relier les appareils communicants et, donc, qui « unifie » ces appareils communicants entre eux (avec une portée plus faible que le WiFi) ?

Ce nom a été proposé en 1996 par Jim Kardach d'Intel, un ingénieur d'origine danoise travaillant alors sur le développement d'un système qui allait permettre aux téléphones cellulaires de communiquer avec des ordinateurs. Il conta à ses collègues la légende du danois Harald Blatand connu pour avoir réussi à unifier les tribus danoises au sein d'un même royaume, introduisant du même coup le christianisme ; la légende dit de ce roi qu'il avait une dent bleue (Blatand en danois) due selon certaines (?) sources à un mauvais entretien de sa dentition ou à un excès de myrtilles.

Or, ces initiales H et B existent bien sûr dans l'alphabet runique utilisé à cette époque (Xe siècle) que vous trouvez ci-contre : le H en 7e position de la 1ère ligne et le B en 2e position de la 3e ligne.     Runes    Le premier signe à demi superposé au second a donné le logo bien connu.     Bluetooth 

 

 

 

 

N.B. À propos des Vikings, l'exposition itinérante "Nous les appellons Vikings" est actuellement au Château des Ducs de Nantes.

Les entreprises de nos anciens

Ces anciens élèves et amis ont fondé, géré une entreprise ou une association.
Cette publicité est gratuite sur ce site, payante dans le Bulletin : nous contacter

Les derniers
mis en ligne

new
ASMV

    Patrimoine Environnement    Chouette Cabane

  

RO         LaProcure         OrguePaysLoire 

🔒 Le courrier des Internautes

 

Soulas2a
    

 Accès réservé aux adhérents 

Derniers apports :

- Joseph Gohier (c.1964)
- Patrick Danset (c.1973)
- Jean-Michel Guittet (c.1985)
- Origine des noms d'Ombrée d'Anjou
- Jean-Michel Guittet (c.1985)
- Message aux présents à la Fête


    

 Le courrier des
années : 
2015  2016
2017  
2018
2019  2020 

2021 

Courriers mis à jour le 2 décembre     98 anciens et amis vous ont écrit cette année 2022

Depuis 1810

En 1810, François Drouet (1775-1837), professeur et abbé, fut affecté à Combrée. Sa vocation d'éducateur et son talent d'entrepreneur présidèrent à la construction du remarquable bâtiment qui s'élève aujourd'hui encore sur la colline de la Primaudière. En près de deux cent ans, dix mille élèves fréquentèrent l'institution d'exception qu'il avait fondée.


Informations

La presse en parle
new le 27 octobre

CourrierOuest
 ouest france 
Ombrée d'Anjou 
HautAnjou


Propos culturels

Livres   22 novembre
Découverte
Exposition 
Cinéma  11 mars  
Musique   3 août
Théâtre


Nous utilisons des cookies sur notre site Web. Certains d'entre eux sont indispensables au fonctionnement du site, tandis que d'autres nous aident à améliorer ce site et l'expérience utilisateur (cookies de suivi). Vous pouvez décider vous-même si vous souhaitez autoriser ou non les cookies. Veuillez noter que si vous les refusez, vous ne pourrez peut-être pas utiliser toutes les fonctionnalités du site.

Bienvenue sur le site de l'Amicale

Je n'ai pas encore adhéré

alors  j'adhère à l'Amicale (à partir de 20€/an).

Je suis adhérent