Le cours de nos vies

separ

 Notre vie est constituée de joies mais aussi de peines.

Les petits et grands bonheurs
dont vous nous avez avertis sont listés ici
.

new  joie

 

separ

Merci de nous faire part de ces nouvelles, joyeuses ou tristes.

separ 

Voici, par année, les décès 
que vous nous avez signalés.
    dcs
       Décès
 en 2021
 
  

Décès
 en 2020  

   Décès
en 2019 
  
   Décès
 en 2018 
  
   Décès
 en 2017
 
                         
Décès
 en 2016  
  Décès
 en 2015  
  Décès 
 en 2014
  Décès
en 2012
   Décès
en 2010
   Décès
en 2008
   Décès
en 2006
 
 

separ

 

Décès en 2021

 

 

 

Madame Mireille Demeneix, professeur de SVT au collège, source : Marie-Jo Abline (membre du CA)

Marie-Jo Abline vient de nous faire part du décès brutal aujourd’hui de Mireille Demeneix, née Livenais.
Mireille a fait toute sa carrière de professeur de biologie au collège, de 1969 à 2005.
Il y a quelques années, elle était très active à l’Amicale.

 MireilleDemeneix Ouest-France du lundi 25 octobre

L'Amicale adresse à son mari Jean (professeur de Sc. Physiques au collège) et à sa famille nos sincères condoléances.
Merci de communiquer cette triste nouvelle à tous ceux qui l'ont appréciée, collègues, amis et élèves.


Vous pouvez si vous le souhaitez nous envoyer un petit mot qui sera immédiatement publié sur ce site dans la rubrique "Le courrier des internautes" (réservée aux adhérents). Cet ensemble sera ensuite envoyé à Jean Demeneix.

 

separ

 

 

 

 

 

Madame Isabelle de Montaigu, épouse de Foulques (cours 1964), source : Le carnet du jour du Figaro du 20 octobre

Décès de l’épouse de Foulques de Montaigu, née Isabelle Poot Baudier, dont la messe de sépulture aura lieu le vendredi 22 octobre 2021, à 14h30, en l’église Notre-Dame-des-Ermitages, à La Rouge (Orne)
 

L'amicale et tous les amis de Foulques lui adressent leurs sincères condoléances ainsi qu'à leurs proches.
Foulques de Montaigu est à l'origine du projet actuel d'École Internationale, en nous ayant mis en contact avec les initiateurs de ce projet.

separ

 

 

 

Frédéric Bossé (cours 1973), annoncé par son ami Patrick Danset, cours 1973, le 29 janvier

Depuis Dimanche 25 juillet, 18h, Frédéric Bossé, alors qu'il venait de sortir de l'eau après une session de rêve au Mascaret près de Saint Pardon sur la Dordogne, a eu un malaise cardiaque. 
Juste avant il souriait et a dit à ses amis surfers : "qu'il n'avait jamais surfé une vague comme ça avec des marches d'escalier aussi grandes en raison du clapot. Il leur a dit avoir enfourné plusieurs fois, mais il a réussi à garder la vague. Il était tellement heureux." Dixit son ami Tapis Roland.
 
Après son malaise il n'a jamais été seul et toute l'équipe de ses copains a été là pour se relayer, ils ne l'ont pas lâché d'une seconde. Toutefois son cœur n'a pas fonctionné, de manière autonome, durant environ 45 minutes, jusqu'à l'arrivée des secours.
 
Depuis dimanche soir nous étions, ses amis de Combrée : Bertrand  de Pontbriand, Franck Lacour, Antoine Huet, dans l'attente d'un diagnostic médical qui laissait espérer un réveil sans séquelles, mais également le risque d'un réveil avec des séquelles lourdes ou que Fred ne se réveille pas ;
 Jusqu'à ce matin nous espérions et, alors qu'il était toujours dans un comas artificiel, cet espoir s'est réduit à la grandeur d'une peau de chagrin après le diagnostic des médecins.
Celui-ci confirmait que son cerveau avait été irrémédiablement endommagé. 
 
Ce soir un SMS laconique d'Isabelle Bossé : "Il est parti"  nous confirma que notre ami Fred avait tiré sa révérence.
 
Une pensée triste et joyeuse à l'attention de "mon Fred", que j'appelais "Henry", car "Henry de Monfreid" 
Cela le faisait rire et cela lui allait bien à cet aventurier des mers du globe à la recherche de la vague d'exception, à ses heures perdues, contrebandier de bois flotté qui l'en avait fait un artiste.
 
Cela faisait plus de 54 ans que nous nous connaissions et que nous avions partagé des moments plus qu'amicaux , Fred est un membre de notre famille, avec des moments de "marrades mémorables" avec "Lucien le coq vert Fluo "de la rue sur les murs à La Rochelle, au caraou ou sur la Lette de Contis Plage à cuisiner des magrets à la plancha et quelques tajines légumes de sa conception dans son bus.
 
Tous ces moments et cette amitié nous les devons au collège de Combrée qui nous a fait nous rencontrer pour la première fois en 1969.
 
Nous avons tous une pensée pour partager la tristesse d'Isabelle et de leurs enfants Barnabé et Capucine.
 Salut Henry.

 

L'amicale et tous les amis de Frédéric adressent leurs sincères condoléances à son épouse, à ses enfants et à leurs proches. 

separ

 

 

Etienne Charbonneau (cours 1964), nous annonce le décès de Jacques Loire, verrier, le 7 juillet

Ci-contre copie de l'article extrait paru dans
"La Croix"
du 11 juillet 2021

Jacques Loire fils de Gabriel (1904-1996) cours 1922
ancien de Combrée et fameux maître verrier
originaire de Pouancé, 
et dont nous avons copié la technique pour réaliser notre "œuvre" en 1963 au Jamboree de Marathon ainsi que pour la verrière de l'Oratoire dans le collège, cour des grands.

 

                          Vitraux
Décès du maître verrier Jacques Loire

Le maître verreier Jacques Loire esr décédé accidentellement la semaine dernière, ont annoncé mercredi 7 juillet ses fils Bruno et Hervé Loire, également maitres verriers. Né en 1932, Jacques Loire avait repris en 1970 l'atélier construit en 1949 à Lèves (Eure-et-Loire), par son prère Gabriel Loire, auprès duquel il avait appris le métier. Jacques Loire a réalisé des créations personnelles, comme le grand vitrail de l'église Notre-Dame de Pentecôte de la Défense; et collaboré avec des artistes contemporains (Jea,-Michel Folon, Jean-Michel Othoniel, Kim En Joon, FRançois Merellet...), tout en étant engagé dans de nombreux chantiers de restauration de vitraux anciens.

 

 

separ

 

 

Michel Drapeau (cours 1948), annoncé par son frère Jean-Marie, cours 1952, le 26 janvier

Michel cours 48 est décédé le 13 juin à Paris. Il avait 91 ans et atteint d’Alzheimer, il était en ehpad depuis plusieurs années. Après un début de carrière dans la marine, il était devenu assureur.

Doué autant pour la musique que pour les lettres il était membre de la SACEM, de la Société des poètes français, parolier et auteurs de plusieurs recueils de poésies qui lui ont valu de nombreuses récompenses.

L'amicale et les amis de Jean-Marie lui adressent leurs sincères condoléances. 

separ

 

 

Philippe Paillard (cours 1959), annoncé par Claude Prime, cours 1959, le 26 janvier

Bernard Houillot (cours 1959) a annoncé ce décès le 30 janvier 2019.
Sa sépulture eut lieu le 29 janvier 2019 au Pertre (35217), sa ville natale ; de nombreux Pertrais l'ont accompagné dans sa denière demeure.

 Claude Prime : "J’avais échangé des photos prises à Combrée avec lui quelques temps avant son décès. Bernard Houillot, Pertrais également, m’avait dit que cela lui avait fait très plaisir. Il avait en mémoire des choses très précises des lieux et des personnes."

  PhilippePaillard
    de g.à d. P.Paillard, Y.Loisel, B.Houillot 

 

separ

 

Paul Greffier (cours 1951), annoncé par Marie-Jo Abline , le 10 janvier

Paul Greffier ( cours 1951) est né à Bel-Air de Combrée le 1er mars 1934. Il vivait à Sceaux. Après Combrée, il est parti à Nantes pour un an en classe prépa, ce qui lui a permis d'intégrer une école d'ingénieur à Nancy puis de se spécialiser dans l'énergie nucléaire. Il y a fait toute sa carrière. Il a eu 10 petits enfants. 

Il est décédé le 31 décembre 2020 à l'hôpital d'Antony. Sa sépulture eut lieu à Grugé l'hôpital le 8 janvier 2021.

L'Amicale adresse à sa fille, Madame Marie-PIerre de Bar, à ses sœurs et à sa famille ses sincères condoléances.

separ

 

Abbé Paul Argand (cours 1948), annoncé par sa belle-sœur Madame Jean Argand

Paul Argand (cours 1948) est né le 31 novembre 1931. Il fut ordonné prêtre à Angers le 18 décembre 1954. Il fut Aumonier du Collège Chevrollier d'Angers, puis aumonier national de l J.O.C et en fin curéde paroisses. Il est décéd le 25 décembre 2020.
En 1999, curé ee Saint-André-de-la-Marche, il dû être opéré d'une tumeur au cerveau : il resta paralysé du côté gauche. Voulant encore servir l'Èglise, il entra au Foyer Logement de Saint Macaire, où il célébrait des messes et faisait quelques réunions autour de lui. Sa santé se dégradant, il décida d'aller à la Maison de Rrtraite de Beaupréau. Le jour de Noël, le Seigneur, mettant fin à ses souffrances, l'a rappelé auprès de lui.

 

L'Amicale adresse, à Madame Argand, et à sa famille ses sincères condoléances.

separ

 

 

 

  

  Décès en 2020

 

Bertrand Aulanier (cours 1948), annoncé par Jean-Claude Cazin et Pierre Rodier (cours 1948), le 26 septembre 2020 : 

Avis de décès paru dans "Ouest-France" le 18 septembre 2020, édition de l'Ille et Vilaine (35)

AlanierBertrand

L'Amicale et particulièrement ceux qui l'ont connu adressent à sa famille leurs sincères condoléances.

separ

 

 

 

Bernard PICHARD (ex-prof EPS), décès annoncé par Anne Dusseau (cours 1990) le 9 septembre 2020 :

 Professeur d'Éducation Physique un temps à Combrée, Bernard Pichard
est connu également dans le mode du cyclisme et des miss.
Il s’est éteint dans la nuit de mardi 8 au mercredi 9 septembre 2020, dans sa 73ième année.
Voir l'hommage de @actu.fr du Haut-Anjou.

Très connu sur le territoire du Haut-Anjou, il a notamment lancé
la course cycliste Nantes-Segré il y a près de 40 ans.

 La cérémonie religieuse sera célébrée le samedi 12 septembre 2020, à 14h45,
en l’église Sainte-Madeleine de Segré

    BernardPichard

 

L'Amicale et particulièrement ceux qui l'ont apprécié adressent à sa famille leurs sincères condoléances. separ

 

 

 

François de Ternay (cours 1950), père de Hugues de Ternay (cours 1984), annoncé par Loïc Dusseau (cours 1984), le 25 août 2020 : 

Avis de décès paru dans "Le Figaro" le 21 août 2020, édition du Maine-et-Loire (49)

Vern-d'Anjou (Maine-et-Loire). 
La comtesse François d'Aviau de Ternay, ses enfants, Claire (prof à Combrée), Hugues (c.1984), Marie et Anne (†), sa belle-fille et ses gendres, ses 12 petits-enfants 
ont la tristesse de vous faire part du rappel à Dieu du 
comte François d'AVIAU de TERNAY 
le 19 août 2020, à « La Lucière », dans sa 88 e année. 
La messe d'action de grâce aura lieu le lundi 24 août 2020, à 15 heures, en l'église de Vern-d'Anjou. 
La famille remercie l'ensemble du personnel soignant qui l'a accompagné durant sa maladie. 
Cet avis tient lieu de faire-part.

L'Amicale et particulièrement ceux qui l'ont connu adressent à Claire, Hugues et à sa famille leurs sincères condoléances.

separ

 

 

 

Martial Gabillard (cours 1959), décès annoncé par Loick Lebrun (cours 1984) le 22 août 2020 :

Martial Gabillard était du cours 1959, entré à Combrée en Octobre 1948 en 6e classique 1,
et il en est sorti en juin 1959 avec le bac Philo (mention Assez Bien)
   après avoir obtenu la même mention en 1958 lors du bac probatoire, section C.
Il est décédé le 20 août à Rennes à l'âge de 80 ans.

Il fut adjoint à la culture et premier adjoint d’Edmond Hervé pendant 31 ans à Rennes.
Il fut militant CFDT puis au parti socialiste, il laissera à Rennes l'image
d'un modéré, conciliateur, vif et visionnaire.
Rennes est une ville de culture, si son cœur bat au rythme d’un festival par semaine
et de plus de 5 000 associations, c’est sans doute à lui qu’elle le doit. 

Voir ici l'hommage que lui rend Ouest-France.

    M Gabillard


L'Amicale et particulièrement ceux qui l'ont connu adressent à sa famille leurs sincères condoléances.
Vous retrouvez sa description du Pélerinage de Lourdes (1958) dans le bulletin de novembre 1958

separ 

 

Alex Boursier (cours 1972), décès annoncé par Patrice de Bonfils (c. 1977) le 16 août 2020 :

Alex, né en 1956, est entré au collège en 1965 en 6e1 et l'a quitté en 1972 en Term.C
Son décès a eu lieu en novembre 2019, à l'âge de 63 ans.

ALEX BOURSIER

L'Amicale et particulièrement ceux qui l'ont connu adressent à sa famille leurs sincères condoléances 

 separ

 

 

Jean-Louis Tanguy (cours 1956), décès annoncé par André-Roger Rivron (c. 1956) le 15 août 2020 :

Je t'informe du décès de Jean-Louis Tanguy ( Cours 56 ) suite à une noyade accidentelle au Cormier en Loire Atlantique le 6 Août 2020. Je pense qu'il devait être notre correspondant de cours.
Il était entré au collège en septembre 1949 en 6eA et l'avait quitté en 1ère moderne en juin 1955.

L'Amicale et particulièrement ceux qui l'ont connu adressent à sa famille leurs sincères condoléances 

 separ

 

 

 

Marc Chéné (cours 1951), annoncé par Patrice de Bonfils (c. 1985), et par ses enfants Frédérique (c.1975) et Bruno (c.1974)

 Marc Chéné, industriel en chaussures à St Florent-le-Vieil, avait répondu à notre dernière Lettre d'Information de juin :

Merci beaucoup pour les informations que vous m’envoyez ; malheureusement j’ai été très malade début mars et après un mois d’hôpital, je vis une convalescence difficile ! 

Il nous a quittés le 11 août, après un combat acharné de plus de six mois contre un septième cancer.

    Marc Chéné 

Avis d'obsèques

Pornichet, Nantes, Vair-sur-Loire (Saint-Herblon), Espinho (Portugal), La Baule, Angers 

Mme Marie-Claire Chéné, son épouse ; 

Bruno (cours 1974) et Valérie Chéné, Marc-Olivier (cours 1975) et Nicole Chéné, Frédérique Labbé de Montais (cours 1975)François-Marie (cours 1977) et Catherine Chéné, Jérôme (cours 1980) et Maria Chéné, Laure et Pascal Rigaud, Guillaume (cours 1988) et Pascale Chéné, 
ses enfants et leurs conjoints ; 

Romain, Félix, Louis, Rose, Margaux, Victor, Astrid, Quentin, Alexis, Baptiste, Stéphanie, Roseline, Augustin, Antoine, Léopoldine, Théophile, Lou, Pablo, Joseph, 
ses petits-enfants et leurs conjoints ; 

ses neuf arrière-petits-enfants, 

ont la tristesse de vous faire part du décès de Monsieur Marc CHÉNÉ à l'âge de 87 ans. 
La cérémonie religieuse sera célébrée vendredi 14 août 2020, à 14 h 30, en l'église Notre-Dame des Dunes à Pornichet. 
La famille remercie le personnel de la résidence Quiétus de la Baule pour sa gentillesse et son dévouement. 
Ni visites, ni fleurs, ni couronnes. 
Des dons pour l'église. 
Port du masque. 
Condoléances sur ouest-france.fr/obseques  

 La famille Chéné fut une des grandes familles qui sont passées par le collège :


- René (cours 1902), Joseph (cours 1911) étaient des oncles de Robert
- René (cours 1918), Maurice (cours 1919), Francis (cours 1922) étaient des frères de Robert cours 1928 et président de l'Amicale de 1974 à 1982)

- Marc (cours 1951), Luc (cours 1954), Jean-Robert (cours 1957), Dominique (cours 1962), Benoît (cours 1965), Christophe (cours 1971) sont des fils de Robert

- Bruno (cours 1974), Marc-Olivier (cours 1975), Frédérique (cours 1975), François-Marie (cours 1977), Jérôme (cours 1980), Guillaume (cours 1988) sont les enfants de Marc

- Yves (cours 1965), Pierre (cours 1999) sont des cousins.

 

separ 

 

François Bohuon (cours 1986), annoncé par Loïck Le Brun (cours 1984) le 15 juin 2020 :

« Nous aurons vécu une année de pension à Combrée en 1983-1984 qui nous aura marqué dans la construction de nos vies. En nous retrouvant souvent ou parfois, nous aimons nous remémorer ces moments d’un passé pas si lointain dans notre esprit, et nous permettant de penser que nous avions encore moins de 20 ans. Tu étais de cette équipe François Bohuon, comme Loïc Dusseau, Christophe Cheftel, François Saint-Bonnet, Hervé Moysan, Pascal Obispo, Gilles Portejoie, Frédéric Raffeneau, Fred Gagneux… Je garderai le souvenir du café et de la Peter Stuyvesant bleue, ton rituel qui marquait le retour dans nos chambres monacales et nos révisions scolaires. (…) Repose en paix mon ami. »

Loïck Le Brun

   FrançoisBohuon

La cérémonie aura lieu à Rennes le vendredi 19 juin.

L'Amicale et particulièrement ceux qui l'ont connu adressent à sa famille leurs sincères condoléances 

 separ

 

 

Jean Tortiger (cours 1945) annoncé par l'abbé Jo Gohier (cours 1964), le 23 mai

La cérémonie aura lieu le mercredi 27 mai à 10h30 en la cathédrale Saint Maurice d'Angers

Jean Tortiger fut une Figure Combréenne :

     - il y fut élève de 1937 en 6e à 1945 en Philo

     - ordonné prêtre en 1951 à Angers 

     - nommé aumonier à Combrée en 1956,
       il y restera jusqu'en 1967

Il s'éteignit doucement en quelques années.

    

Au collège

Jean Tortiger 

En 1963 en Grèce

 en grece   

 

en 2017

JeanTortiger en 2017

 

 

 

 

 

 

 

L'Amicale, représentée par son trésorier, Didier Viel et par Etienne Charbonneau assistèrent à la cérémonie ce 27 mai et déposérent une gerbe en son honneur. Vous trouverez ici le livret de cette cérémonie.

Nombreux sont ceux qui l'ont apprécié pour son ouverture d'esprit et sa gentillesse : les élèves bien sûr, et les scouts se souviennent de lui comme leur aumonier qui les conduira dans la plaine de Maranthon en Grèce pour le Jamboree de 1963.

Vous retrouverez quelques hommages sur ce site :

son parcours dans le diocèse Diocèse issu des Archives diocésaines,

un hommage du trimestriel de la paroisse de la cathédrale AngersCathedrale fin 2016

et l'un des derniers bulletins de Combrée Bulletin printemps 2005

Madame Bernard, nièce de Jean Tortiger

Toute la famille du père TORTIGER se joint à moi pour vous remercier pour votre message et la gerbe de fleurs de l’Amicale de Combrée.
Vous savez l’importance des années combréennes dans la vie de notre oncle, comme élève et comme aumônier. Années heureuses.
Jusqu’à la fin, évoquer Combrée suscitait chez lui un sourire et une étincelle dans les yeux…..les noms des professeurs et préfets de discipline revenaient à sa mémoire pourtant si fatiguée.
Nous avons eu la chance de pouvoir lui dire A Dieu dans sa chère cathédrale, masqués mais présents.
Très sensible à votre union de prières et de pensées,
très cordialement
Fanny BERNARD

Et les hommages suivants :

Hommage de Louis Bricard, ancien professeur de français, chef scout de la 1ère Combrée et accompagnant des Éphémères.

C'est avec beaucoup de peine et d'émotion que j'apprends le décès du Père Tortiger.

Il a toujours été pour moi une grande figure du Collège de Combrée et cela pour plusieurs raisons.

D'abord parcequ'il avait au sein du Collège une importance capitale : son ouverture d'esprit, sa gentillesse et sa grande capacité d'écoute faisaient de lui un homme respecté de tous et le médiateur indispensable dans une communauté de professeurs avec de fortes personnalités et si différents. Ainsi grâce à lui beaucoup de problèmes se réglaient, beaucoup de passions s'apaisaient et beaucoup de blocages disparaissaient.

Ensuite parcequ'il a été un élément déterminant pour le démarrage et le maintien d'une troupe scoute au Collège. En effet instaurer une troupe scoute n'était pas évident à cette époque car certains considéraient un peu cela comme "un état dans l'état" et son soutien indéfectible a été pour moi d'une grande importance.  Grâce au scoutisme nous avons vécu de grands moments et je garde un très bon souvenir du Jamboree en Grèce en 1963 pour lequel il avait accepté d'être aumônier de la troupe régionale que je dirigeais.

C'est donc tout naturellement qu'en septembre 1965 nous lui avons demandé de bénir notre mariage à Angers.

Malheureusement nous ne pourrons pas aller à Angers mercredi pour un dernier adieu en raison des restrictions actuelles de déplacement mais nous aurons ce jour-là une pensée pour lui et sa famille.

Bien amicalement.

Hommage de Jean-François ROD (cours 1964)

En témoignage d’hommage à l’Abbé Tortiger

J’appréciais particulièrement chez lui son attention souriante et toujours bienveillante. Il ne regardait pas d’abord la petitesse, la limite, le défaut, mais au contraire le positif de la personne, ses qualités, son dynamisme humain et spirituel qu’il voyait comme l’action de Dieu en chacun et qu’il essayait de faire grandir. C’est comme cela qu’il concevait son rôle d’aumônier. Son christianisme n’était ni austère ni culpabilisant, mais au contraire optimiste et libérant, en renvoyant sans cesse à la parole de Jésus et au texte des évangiles, comme une invitation joyeuse à avancer. Cela convenait bien aux adolescents que nous étions.

Il nous avait initié à l’Action catholique en lançant des équipes de « Jeunesse étudiante chrétienne » (JEC) qui unissaient l’attention aux autres et l’appel à la prière. Ce fut très important pour moi. C’est à partir de ces réunions avec mes camarades « jécistes » et lui que j’ai vraiment commencé à avoir une foi personnelle.

Entr’autres souvenirs, je me rappelle une soirée où il m’avait demandé de présenter les chansons de Brassens parce que, à son grand étonnement, je soutenais que le chanteur était plus évangélique qu’il n’y paraissait, malgré « les gros mots » et les sujets scabreux. Il me rappelait souvent cet épisode quand nous nous revoyions.

Jean-Louis Boulangé a évoqué il y a peu notre retraite à Saint Martin du Canigou.

Merci, Père Tortiger. Ma reconnaissance est immense et toujours présente. Je suis sûr que vous êtes en train d’entendre : « Bon serviteur, entre dans la joie de ton maître ».

Hommage de Guy Bernier (cours 1968)

Infiniment triste d'apprendre sa disparition. Nés à Candé tous les deux un 9 avril.
Une grande figure de notre Institution Combréenne nous a quittés !
Un grand merci pour sa présence bienveillante parmi nous !

 

Hommage de Etienne Charbonneau (cours 1966)

À Jean Tortiger

Lorsque disparaît quelqu’un que l’on a fréquenté ne serait-ce que durant quelques années de collégien, remontent immédiatement à l’esprit les temps forts vécus en commun. Le plus marquant s’imprime en tête.

C’était lors d’un voyage en car pour rejoindre ce qui allait être notre camp scout estival dans le sud de la France au milieu des années soixante. Nous sommes près du but, en plein centre d’une ville dont j’ai oublié le nom. Le chauffeur se questionne, il ne disposait pas encore de GPS. 

Hésitation entre deux rues. Il est quasiment à l’arrêt. Une magnifique jeune femme brune en profite pour traverser devant le car sans se soucier d’un éventuel passage piéton. Un sifflement de ravissement retentit aussitôt, lancé depuis le premier rang du bus à droite. La réaction est immédiate au milieu des rires : « Comment, vous, un prêtre, vous sifflez une fille ? » La réponse claque comme dans une pièce de Molière : « Si Dieu a fait les femmes si belles, c’est pour qu’on les admire ! » 

Convaincus sur le fond mais tout de même surpris par la forme, les deux ou trois rangs de devant qui ont tout entendu sont sidérés, amusés. Jean Tortiger, l’aumônier de la troupe, qui est vêtu de sa tenue scoute de circonstance, vient de nous bluffer. Celui-là n’est pas comme les autres.

On pourra trouver incongru de raconter cette histoire vécue au moment d’évoquer les émouvantes obsèques de Jean Tortiger qui se sont déroulées en la cathédrale d’Angers le mercredi 27 mai dernier. Didier Viel, notre trésorier, qui avait manifesté la reconnaissance des Anciens de Combrée en faisant déposer une couronne au pied du cercueil était présent. Nous étions deux Combréens à témoigner au nom de tous notre fidélité à Jean Tortiger. Didier peut témoigner comme moi avoir entendu Denis, l’un de neveux du décédé, me donner de fait l’autorisation de raconter cette anecdote. Le neveu a brossé devant l’assistance un portrait chaleureux de son oncle Jean en évoquant largement sa capacité au rire, à la réflexion cinglante d’humour, à son caractère parfois « potache », ce sont ses mots, un prêtre pétri de foi mais qui savait prendre le recul que donne l’ironie.

C’est ainsi que nous avons connu Jean Tortiger à Combrée. Dans son tout récent livre de souvenirs personnels de Combrée*, Michel Pateau dresse un bilan parfois sombre de l’encadrement humain du Collège. L’empathie qu’il trouve chez l’économe, l’abbé Pierre Deshayes que nous avons tous connu comme Pétrus, lui apporte le courage survivre. C’est le même souvenir que j’ai de Jean Tortiger. Un clin d’œil - même pas complice -, un sourire, une remarque pleine de chaleur et voilà le collégien récalcitrant remis en ligne plus adroitement que par une colle ! Aumônier du collège durant dix ans, de 1956 à 1967, confesseur de ceux qui l’avaient choisi, aumônier des scouts, Jean Tortiger faisait partie des très rares cadres du Collège capables par un geste ou un encouragement, d’apporter une sorte de décalage dans la froideur du climat, une relativité du sourire par rapport à ce que nous supportions parfois avec peine. Sa scolarité suivie tout entière à Combrée lui avait sans doute donné les clés. Comment en tout cas ne pas lui en être reconnaissant.

A la fin de la cérémonie, tous les participants s’avancèrent masqués pour s’incliner devant le cercueil qu’il ne fallait surtout pas toucher ni arroser d’eau bénite au cas où le goupillon serait porteur du virus ! Privation doublée d’une autre frustration : j’aurais bien aimé siffler à mon tour mon ravissement. Les bons chrétiens présents en auraient été justement indignés.

Et pourtant : Si Dieu a fait des prêtres comme Jean Tortiger, c’est pour qu’on les admire !

 * Michel Pateau (cours 1968)
L'allée des marronniers, Feuillage Editions

Anecdote de Roger GANDON (cours 1963), scout au Jamboree international en Grèce (1963), plaine de Marathon

Le Père Tortiger ... Je garde de lui un souvenir inoubliable. Nous n’avions pas assez de ciment pour faire les vitraux. Perte de sac en cours de route, vol sur place, peut-être aussi sous-estimation des besoins. Si bien qu’un matin, Jean est parti en stop, ne parlant ni grec ni anglais, et est revenu le soir, assis dans la benne d’un triporteur avec quelques sacs de ciment. Il était radieux comme un pape !

 

separ 

La fille de Charles Rieux (professeur de français), annoncé par Isabelle Veuge (cours 1985), le 17 mai 2020 : 

Charles Rieux par Facebook

 Elle avait 36 ans. Elle s'appelait Béatrice. C'était notre fille.
Nous venons d'apprendre qu'elle est décédée dans un horrible accident. 

Isabelle Veuge, par WhatsApp

Bonjour à tous, je viens d’apprendre cette très triste nouvelle concernant notre ancien professeur de français Monsieur Rieux https://www.facebook.com/1010218044/posts/10220023472629701/

Jean-François Ploteau

J'ai vu la même nouvelle.
Je lui ai laissé un message mais c'est bien peu de choses dans ces moments terribles pour des parents.

BeatriceRieux 
 L'Amicale se joint aux anciens élèves de M. Rieux pour lui adresser, ansi qu'à sa famille, nos sincères condoléances  

 

separ 

Jean Bourgeais (cours 1963), annoncé par Marie-Jo Abline, le 24 avril 2020 :

 Jean Bourgeais est décédé ce matin au Bourg d'Iré à 75 ans. Il avait passé un automne et des fêtes de fin d'année en assez bonne forme ; puis le mal a résurgi, hospitalisé début mars dernier. la presse lui rend hommage ci-dessous.

Le Courrier de l'Ouest   Ouest-France

Presse C.O. Décès Jean BOURGEAIS

 

Texte du Haut-Anjou (pdf)

 

    

JeanBourgeais OF2

Eloge lu par Jo Bossé 

   

JeanBourgeais

Clic sur une image pour l'agrandir 

 

L'Amicale ajoute ses sincères condoléances aux hommages rendus par tous ceux qui l'ont cotoyé et aimé.

separ

 

 

 

Michel Audiganne (cours 1951), annoncé par Marie-Jo Abline, le 24 avril 2020 : 

Michel Audiganne était un fidèle des fêtes des anciens et demeurait au Tremblay.

L'amicale adresse à sa famille ses plus sincères condoléances.

separ

 

 

 

 Francis Huglo (cours 1947), annoncé par son fils Laurent, le 4 avril 2020 : 

Madame Francis Huglo née Marie-Edith Perdu
son épouse,

Bénédicte et Arnaud Messager, Marie-Odile et Christophe Baudelet, Laurent et Blandine Huglo
Frédéric et Stéphanie Huglo Claire et Bertrand Satier Matthieu et Chantal Huglo,
ses enfants,

Aude et Max, Antoine et Lili, Pierre, Alix et Edoardo, Marie-Luce, Pierre-Adrien et Stéphanie, Jean-Benoît et Coline, Paul-Hubert et Marie, Laure-Élise, Claire-Aline et Bertrand, Thomas et Marie-Mathilde, Benoit et Emma, Delphine, Clarisse, Augustin et Maud, Marguerite, Gautier, Capucine, François et Anaïs, Hélène et Tanguy, Jean Baptiste et Marie, Alexandre, Elodie, Pauline, Mathilde, Louis 
ses petits-enfants, ses arrières petits-enfants,

ont l’immense tristesse de vous faire part du rappel à Dieu de

Monsieur Francis HUGLO

Survenu à Amiens, le 27 mars 2020, à l’âge de 90 ans.

Un temps de prière et !'inhumation auront lieu dans l'intimité familiale.

Une messe d'action de grâce sera célébrée ultérieurement en l'église Saint Martin d' Amiens.

108 rue Dhavernas 80000 Amiens

L'amicale adresse à sa famille ses plus sincères condoléances. Francis était un fidèle adhérent de notre amicale.

separ

 

 

Monique Drapeau, annoncé par Jean-Marie Drapeau (cours 1952), le 2 avril 2020 : 

Mon épouse Monique est décédée le 12 mars. Atteinte de Parkinson et d’Alzheimer elle était en ehpad depuis plus d’un an et son cognitif était malheureusement très diminué. Avec les évènements actuels la sépulture a eu lieu dans l’intimité familiale et maintenant c’est pour moi la grande solitude. En quelque sorte la double peine.

L'amicale adresse à Jean-Marie , fidèle amicaliste et à sa famille ses plus sincères condoléances

separ

 

Jean Louis Bauduin (cours 1938), annoncé le 15 mars 2020,

par sa fille Marie-Luce Barth-Bauduin ; il est décédé à l'âge de 100 ans et, de ce fait était le doyen des anciens élèves.

JLBauduin

L'amicale adresse à la famille ses plus sincères condoléances

separ

 

  

 

Paulette Lardeux-Gache (employée), annoncé par Marie-Jo Abline, le 19 février 2020 : 

Elle travaillait au collège, comme son époux André, comme femme de ménage.
Elle était en retraite depuis 30 ans.

L'amicale adresse à la famille ses plus sincères condoléances

separ

 

  

Christiane Bourcy, annoncé par Marie-Jo Abline, le 15 février 2020 : 

Elle était la mère de Franck Bourcy (cours 1971) président des A.P.E.L. et de Thierry (cours 1980) ; elle était aussi la grand-mère de Anne-Laure (cours 1997), de Benoît (cours 1998), de Marie (cours 2003), de Guillaume (cours 2004) et d'Agnès (cours 2009).
La sépulture eut lieu à Nantes le samedi 15 février.

L'amicale adresse à cette famille d'anciens élèves ses plus sincères condoléances

separ

 

  

Michel OUARY (cours 1965), annoncé par Marie-Jo Abline le 13 janvier 2020 :

Michel Ouary, né en 1947 à Candé, était un ancien élève du collège. Son épouse Maryvonne a été présidente des A.P.E.L. et membre du conseil d'administration du collège. Leurs deux enfants Charlotte (cours 1993) et Alban (cours 1998) sont aussi d'anciens élèves.

 

La sépulture aura lieu le mercredi 15 janvier à Candé.

Nous adressons nos sincères condoléances à sa famille : ils ont beaucoup œuvré pour le collège et ses élèves.
Merci à eux de tout cœur.

separ 

 

 

 

 

Décédés en 2019

   

Jean-Paul Devaux (cours 1951), annoncé par son épouse, le 23 février 2020 : 

Il est arrivé au collège en 5ème en 1944 et en est parti en seconde en 1949 .

Il est décédé le 7 juillet 2019 à Nogent-sur-Marne
Il fut un fidèle de l'Amicale.

L'amicale adresse à la famille ses plus sincères condoléances

separ

 

 

  

Georges FAURE (cours 1957), annoncé par son frère le 29 décembre 2019 :

Georges FAURE est décédé le 17 décembre dernier à Bordeaux, il a succombé à une tumeur au cerveaupendant les congés de Noël à la suite d'une erreur médicale à Bordeaux ; il était le frère de notre ami Dominique FAURE (cours 1968), membre de botre conseil d'administration de l'Amicale et maire de Challains-LA-Potherie. Ce triste évènement a été entouré d'autres décès durant cette période pour Dominique Faure : celui de son ex-beau-fère, de la grand-mère de sa compagne et d'une cousine de 59 ans.

Nous adressons nos sincères condoléances à toute sa famille et particulièrement à Dominique ainsi quà ses enfants Guillaume et Attila, amis de notre Amicale.

separ 

 

Daniel Laulanné (cours 1951), annoncé par Pierre Olivier Laulanné (cours 1979), le 29 novembre 2019 :

Je vous informe que mon père Daniel Laulanné, est décédé le 29 octobre 2019 à l'âge de 88 ans. 

Qu'au moins 3 anciens combréens ont assisté à ses obsèques... ma sœur Anne Claire, cours 1978, moi-même du cours 1979, et notre oncle (le frère de papa), Pierre-Marie, cours 1970.

Nous adressons nos sincères condoléances à sa famille.

separ

 

  

Maurice COURAUD (cours 1955), annoncé par Martial Vaslin, le 30 août 2019 :

Maurice était le seul fils de "Papa" Maurice Couraud (notre prof. de gym), né avant la guerre ; il est décédé le 28 août à Cholet où il a toujours vécu. Il n'avait pas pu venir en personne à l'inauguration de la salle polyvalente dédiée à son père pour raison de santé et avait été représenté par son fils et sa famille.

Compléments :
         Maurice est né en 1937 et avait donc 2 ans quand son père (notre prof. de gym) est parti à la guerre, prisonnier dès le début et retour 5 ans après. Son fils ne le connaissait pas... que par l'intermédiaire de sa mère... Il avait deux soeurs ("post-guerre") Marie-Thérèse et Marie-Hélène toutes les deux mariés avec leurs voisins d'en face : Martial et Christophe VASLIN ... (on ne rigole pas...). Il a eu 3 enfants (Isabelle, Christian, Eric) dont 2 étaient présents à l'inauguration de la salle Maurice COURAUD (leur grand-père).

         Après des études techniques il a travaillé en usine puis est devenu technico-commercial dans une entreprise vendant du matériel de travaux publics et surtout de carrières. Il a ainsi fait de nombreuses missions en Algérie ce qui explique son affection pour ce pays (bien qu' ayant fait la campagne militaire de maintient de l'ordre) et ses habitants ; affection qu'il m'a transmise : nombreux voyages et randonnées. Syndicaliste de la première heure il a oeuvré dans de nombreuses associations.
       À la retraite, il a continué des activités de randonnées dans différents pays avec projections diapos. puis vidéo ensuite. Fan de musique et surtout de jazz il ne manquait aucun MARCIAC (sauf cette année malheureusement).

La cérémonie funèbre a été musicale, avec lecture d'hommages de ses enfants puis d'un grand ami. La sépulture dans le cimetière de Cholet l'a vu retrouver son épouse décédée accidentellement en randonnée il y a quelques années.

Nous adressons nos sincères condoléances à sa famille.

separ 

 

André Tortiger (cours 1949), annoncé par Guy Gouesbet (cours 1949) et Marie-Jo Abline, le 31 août 2019 :

André était très éprouvé depuis quelques temps et a été accueilli dans un établissement d'Avrillé ; ses obsèques seront célébrées mardi 3 septembre à 15h dans l'église de Montreuil-Juigné. Il était père de neuf enfants, grand-père de 36 petits-enfants et arrière-grand-père de 8 arrière-petits-enfants.

Sa fille Aude (cours 1996) a été élève à Combrée ; son frère, monseigneur Jean Tortiger (cours 1945 et ancien aumônier du collège) est en bien mauvaise santé à Angers.

Nous adressons nos sincères condoléances à sa famille.

separ 

 

Xavier LUET (cours 1995), annoncé par Marie-Jo Abline, le 11 juillet 2019 :

Xavier est décédé à Avrillé, à 41 ans, ancien élève à Combrée. Son père Serge a été professeur de français de 1972 à 1988 au collège ; il est décédé. Ils avaient tous les deux la même maladie (maladie de Huntingdon). Xavier était dans un centre de soins depuis neuf ans.

Nous adressons nos sincères condoléances à sa famille.


separ

   

 

 

 

Décédés en 2018 

  

Angèle Terrée née Argand, tante de Jean-Marie Bossé (cours 1969), le 3 septembre 2018 :

Angèle Terrée sœur de Jean Argand (✝︎ 2015) est décédée à 96 ans à Combrée

Nous adressons nos sincères condoléances à sa famille.

 

separ 

 

Joël Pichot (cours 1964), annoncé par son frère Dominique (cours 1969) le 6 janvier 2020 :

Madame Maryvonne Pichot de Chemillé m'a transmis récemment un dossier de l'Amicale des Anciens Elèves et Amis de l'Institution libre de Combrée que vous avez adressé à Monsieur Joël Pichot, son mari (La Lettre de Liaison n°17). Elle vous en remercie.
Ce petit mot, pour vous informer que Monsieur Joël Pichot, mon frère, est décédé en juin 2018.
Compte tenu de l'intérêt qu'il portait à l'Amicale des Anciens Elèves de Combrée et des excellents rapports que vous entreteniez avec lui, je me permets de vous en informer.

Nous adressons nos sincères condoléances à sa famille : Joël était de toutes les manifestations, téléphonait temps en temps pour évoquer des souvenirs communs et a fourni à ce site des documents-souvenirs que vous trouverez dans la rubrique Documents. 

separ

 

Monseigneur Séjourné, le 31 mai 2018  :

Monseigneur René Séjourné  (cours 1945) est décédé à la Maison de retraite des Servantes des Pauvres d'Angers. 

      Il a fait ses études à Combrée dont il sorti en 1945. Après avoir été pendant dix ans aumônier du lycée Joachim du Bellay d'Angers, il a été appelé à la Curie romaine comme responsable de la section de langue française à la Secrétairerie d'État, poste qu'il occupe de 1967 à 1990. En parallèle de sa mission au Vatican, il est recteur de l’église Saint-Louis-des-Français de 1987 à 1990. 
      Nommé évêque, il a été consacré en 1987 par le pape Jean-Paul II alors qu’il était au service de la Secrétairerie d'État au Vatican. En 1990, il a été nommé évêque de Saint-Flour. Il est élu membre du conseil permanent de la conférence des évêques de France en 19931. Il se retire en 2006 de son ministère d'évêque de Saint-Flour à 75 ans, pour raison d’âge. Il vint souvent au collège où il aimait se rendre et y retrouver l’environnement de sa jeunesse et ses camarades lors de fêtes des anciens. Il nous fit l’honneur d’être présent lors du bicentenaire en mai 2010 avec simplicité et gentillesse. 
      La cérémonie aura lieu demain mardi 5 juin en la cathédrale d'Angers à 14h30. 
Ouest-France du 4 juin 2018 titrait : L'ancien secrétaire du pape est mort.

Nous adressons nos sincères condoléances à sa famille.

separ 

 

Maurice Augeul, aumonier le 31 mai 2018 :

L'abbé Maurice Augeul, âgé de 79 ans, ancien élève (cours 1958), est décédé à Bel-Air de Combrée. 
Il a été aumônier au collège de 1967 à 1985. Il occupa diverses fonctions dans le diocèse : à Angers, dans le Haut Anjou, à Segré et à Baugé. 

      Voici ce qu’il nous écrivait le 18 décembre dernier : Je ne vais pas bien. J'ai récupéré une maladie qui s'appelle l'Amylose (insufisance cardiaque...) Je ne peux rendre aucun service... et suis depuis lundi dernier au Foyer Logement de Bel Air. 
      La cérémonie aura lieu le lundi 4 juin à 15h en l'église de la Chapelle sur Oudon où il naquit. 
Nous adressons nos sincères condoléances à sa famille au nom des nombreux élèves qui l'ont connu et aimé.

separ 

 

Père de Jean-Pierre Ariaux (cours 1966) et ancien professeur le 24 mars 2018  :

Monsieur Ariaux, père de notre professeur d'histoire et géographie, est décédé. La cérémonie a eu lieu le 26 mars en l'église de St Aubin de Luigné. 

Nous adressons nos sincères condoléances à notre ami Jean-Pierre, membre de notre Amicale.

separ

 

Madame Gazeau, épouse de notre ancien professeur, le 14 mai 2018 :

Madame GAZEAU, âgée de 89 ans, épouse de notre professeur d'histoire et géographie, est décédée. La cérémonie aura lieu demain jeudi 17 mai en l'église de Combrée. 

Nous adressons nos sincères condoléances à ses enfants, membres de notre Amicale.

separ

 

Catherine Bourcy, annoncé par Marie-Jo Abline le 4 juin 2018 :

Madame Marie-Catherine Bourcy, née Delestre, épouse de Franck (cours 1971), est décédée à Combrée. Nous adressons nos sincères condoléances à son époux, à ses enfants Anne-Laure (cours 1997), Benoît (cours 1998), Marie (cours 2003), Guillaume (cours 2004), Agnès (cours 2009) ainsi qu'à ses frères François (cours 1970) et Pierre (cours 1977).

L'amicale se joint à tous pour adresser à leur famille nos sincères condoléances.

separ 

 

Alexandre Maussion, annoncé par Mme Marie-Jo Abline :

 

Né le 30 octobre 1923, Alexandre fait ses études au collège de Combrée.
Il participait toujours à la fête de fin d'année des anciens.

Ses trois enfants Jean René (cours 1966), Joseph (cours 1968),
et Marie Hélène (cours 1972) firent leurs études à Combrée.

La cérémonie eut lieu le samedi 27 janvier 2018 en l'église de Bourg d'Iré. 

L'amicale adresse à cette famille d'anciens élèves ses plus sincères condoléances.

Décès de Alexandre Maussion

 separ

 

 

André Hamard, père de notre ancien professeur, annoncé par Mme Marie Ardon, ancienne professeure :

 

Décès André Hamard
Le papa de Michel Hamard est décédé le 25 janvier. Il était hospitalisé depuis quelque temps à Chateaubriant.

L'amicale adresse à Michel Hamard et sa famille ses plus sincères condoléances.

separ

 

 

 

 

 

Décédés en 2017

 

Didier Cailleteau, annoncé par Marie-Jo ABLINE :

 Didier Cailleteau fut professeur à Combrée en 1984-1985 ;
il enseigna ensuite à Mongazon en classe préparatoires ;

il est décédé d'une crise cardiaque le 12 décembre.

Il était docteur en philosophie, écrivain, conférencier, professeur agrégé en chaire supérieure.

L'Amicale et ses anciens élèves adressent à sa famille leurs sincères condoléances.

Didier Cailleteau 

separ

 

 

Olivier Gendry, annoncé par M et Mme Demeneix, anciens professeurs :

 Gérard et Jacqueline Gendry (ancien directeur du collège), ont eu la douleur de perdre leur fils ainé Olivier, d'un cancer foudroyant ; ils acceptent qu'on diffuse cette triste nouvelle au réseau d'amitiés combréen, nous n'avons pas les adresses-mails  de tous, alors, à votre tour, pensez à prévenir d'autres amis, merci.

La sépulture aura lieu à Nantes jeudi 28 à 14H30 en l'église Ste Thérèse ; nous penserons bien à eux 
Mireille et Jean Demeinex

 L'amicale se joint à tous pour adresser à Gérard , à son épouse et à leur famille nos sincères condoléances.

separ

 

 

 Fabrice Gasnier, annoncé par Mme Marie-Jo Abline :

Fabrice Gasnier qui a été professeur de philosophie à Combrée, est décédé à l'âge de 55 ans.  Sa sépulture a eu lieu le jeudi 31 août 2017 à Loiré.

L'amicale, ses anciens collègues et élèves adressent à son épouse et ses enfants leurs plus sincères condoléances.

separ

 

 

Francis Ledroit,  (cours 1963) en octobre 2017 annoncé par son fils Florian  :

Francis Ledroit  (cours 1963) dont le fils nous écrit : " Avec retard je vous annonce une bien triste nouvelle, notre père Francis LEDROIT est décédé, brutalement en octobre dernier ".

        Il a fait ses études à Combrée entre octobre 1957 (en 5ième) et juin 1960 (en 3ième). Très souvent présent aux fêtes des anciens élèves, il avait travaillé aux vidéos de la fermeture et du bicentenaire de l’Institution où son investissement s'est traduit par des DVD : Combrée notre maison en 2005 et Bicentenaire en 2010 à compulser ici

Nous avons adressé nos sincères condoléances à sa famille, par l'intermédiaire son fils.

 separ

 

 

Vincent Le Baron (cours 1968), annoncé par Mme Marie-Jo Abline : 

Le révérend Vincent le Baron est décédé sur le lieu de son ministère à la mission catholique de Lampung (Indonésie) le samedi 18 mars 2017 à l'âge de 70 ans.

L'amicale n'a - hélas - pas réussi à contacter sa famille pour lui adresser ses sincères condoléances.

 separ

 

 

Odile Garny de la Rivière, annoncé par Joseph Garny de la Rivière

Odile, épouse de Guy Garny de la Rivière (cours 1933) est décédée le 18 janvier dans sa 95ième année : vous trouverez ci-joint le faire partLa cérémonie aura lieu le mardi 24 janvier 2017 à 9h30 en l'église Saint Louis d'Antin, 63 rue de Caumartin, Paris IX

L'amicale adresse à toute la famille Garny de la Rivière ses plus sincères condoléances : ce couple a été très actif au sein de l'Amicale.

separ

 

 

Marie-Madeleine Rontard, épouse d'André Rontard (cours 1950) annoncé par l'abbé Augeul,

Née Bouteiller le 25 mars 1931, elle nous a quitté le 12 novembre à l'âge de 85 ans ; la cérémonie s'est déroulée le 15 novembre à 14h en l'église de Combrée.

 L'Amicale présente ses sincères condoléances à cette famille combréenne parmi laquelle le collège a compté quelques anciens élèves.

separ  

 

Jean-Baptiste LARDEUX (cours 1942) annoncé par ses filles,

Notre père, ancien élève, né le 23 novembre 1924 est décédé à l'âge de 92 ans 

La cérémonie religieuse aura lieu le jeudi 1er décembre à 14h30 en l'église de 49520 - Chatelais

 L'Amicale s'associe de tout coeur à la peine de sa famille

separ  

 

Jean NEGREL (cours 1946) annoncé par son épouse,

J'ai la tristesse de vous informer du décès de mon mari JEAN NEGREL (cours 1946) le 24 juillet dernier. J'ai d'ailleurs envoyé un faire-part à l'adresse de l'Amicale à MONTAUBAN, resté sans réponse.

Jean Nefrel en 1996 Jean Négrel en 2005
À Renazé en juin 1996 À Combrée en juin 2005

Mon mari était très affaibli depuis plusieurs  années et dans l'incapacité de réagir à vos messages. Il avait gardé de ses années passées au Collège  de Combrée, dans une période difficile, un souvenir inoubliable et des amis fidèles, de moins en moins nombreux, hélas, les années passant. Je l'ai souvent accompagné aux réunions annuelles des Anciens, la dernière fois, c'était pour le bi-centenaire, alors qu'il était déjà bien fatigué.

Au nom de mon mari, je vous adresse mes cordiales salutations Combréennes.

Elisabeth NEGREL

 

Madame, l'Amicale des anciens élèves vous présente ses profonds regrets pour n'avoir pas réagi en temps et heure à cette triste nouvelle. Jean Negrel faisait partie de ces anciens fidèles et importants pour la vie de l'Amicale en participant activement aux assemblées et fêtes des Anciens.

L'amicale vous prie d'accepter ses condoléances.

 separ 

 

 

 

 

 

Décédés en 2016

  

René Lardeux (cours 1945), annoncé par son fils Pascal

J'ai le regret de vous faire part du décès de mon père René Lardeux de la classe 46 survenu le 10 octobre 2016 en son domicile de Lyon des suites d'un cancer de la plèvre. Il nous a quitté dans une très grande sérénité, entouré des siens

L'amicale adresse à la famille Lardeux ses plus sincères condoléances et se tient à votre disposition pour lui transmettre vos condoléances.
René était entré à Combrée en septembre 1938 et l'avait quitté en Philo en juin 1945.

separ 

 

Abbé François Chiron, annoncé par la presse locale, transmis par Marie-Jo Abline

L’abbé François Chiron est décédé le 6 Novembre à la Salle de Vihiers à l’âge de 98 ans. Il fut professeur de Français en classe de seconde de 1955 à 1963 et les générations d'élèves qu'il eut se souviennent de sa bienveillance. Il fut aussi, un temps, aumonier de la colonie du collège "Ker Madeleine" au Pouliguen.

 Il est né le 2 septembre 1918 à la Salle de Vihiers.
1943 : Ordonné prêtre le 10 avril, il est nommé professeur à Beaupréau.
1946 : Professeur à Saint Julien
1955 : Professeur à Combrée puis vicaire à la paroisse de Combrée en 57.
1964 : Aumônier de l’enseignement libre, d'« Enseignants Chrétiens » et de Sainte Agnès
1967 : Il coordonne les aumôneries de l’enseignement catholique.
1969 : Curé de Chalonnes et doyen du doyenné de Chalonnes pour 3 ans 
1983 : Il devient aussi curé de Rochefort.
1986 - 1989 : Exorciste adjoint, puis diocésain et nommé au secteur de Saint Laud
1996 : Chanoine titulaire de la cathédrale d'Angers.
2012 : Il arrive à La Salle de Vihiers.

 Abbé Chiron

 L’eucharistie des funérailles sera célébrée mercredi 9 novembre à 10h30 dans la chapelle des sœurs de la Salle de Vihiers où son corps repose dans la chambre funéraire.

separ 

 

Gabriel Delaunay, annoncé par Patrick Siloret (cours 1975)

J'ai appris le 3 septembre le décès, dans sa 83° année, d'un ancien professeur, Gabriel DELAUNAY. Gabriel était professeur de la classe de 7° dans les années 1970 (de 1967-68 à 1977-78).

Les Scouts de France du collège qui sont partis en Algérie en 1972 se rappelleront de lui : Pascal Gourdon (✝), Jean-François Tesson, Jean-François Arthuis, Gérard Robert, Michel Beziers la Fosse, Xavier Browaeys.

En effet "Tonton Gaby", comme ils l'avaient affectueusement surnommé lors du voyage, était l'un des quatre chauffeurs du périple : le Père Augeul, l'abbé Doneau et Roger Buron (✝), ancien professeur à St Joseph, de Segré.

 G. Delaunay

 La cérémonie religieuse a eu lieu lundi 5 septembre 2016, à 15 heures, en l'église de Saint-Laurent-de-la-Plaine. 

Merci Patrick ; G. Delaunay a formé dix générations d'élèves de Septième à la "dure" vie d'interne : ils étaient pourtant bien petits ces élèves de CM2 ! L'Amicale se joint à tous ceux qui l'ont eu comme professeur et animateur pour exprimer leur peine à sa famille.

 separ 

 

Auguste GOURDON, professeur à l'ILC

Le décès d'Auguste Gourdon (père de Pascal, prêtre décédé il y a peu) est survenu à l'âge de 95 ans le 11 août dernier à Angers où il résidait depuis sa retraite. Sa sépulture a eu lieu en l'abbatiale Saint-Serge à Angers le mardi 16 août à 14h.
Il enseigna les sciences dans les classes de collège et vous furent nombreux à bénéficier de ses conseils et de sa capacité à partager ses savoir-faire.

L’Amicale s’associe pleinement à la peine de sa famille ; vous pouvez partager vos souvenirs grâce à la page de contact (Jean-Louis Boulangé). Informations issues du Courrier de l'Ouest et de Ouest-France éditions du 13 août d'Angers.

 separ

  

 

Abbé Marcel Barré cours 1939

 Il était entré comme élève Combrée en sixième A en 1932 et en était sorti en Mathématiques en 1939 avant d'y être professeur.

L’abbé Marcel Barré est décédé le dimanche 3 avril 2016 à l’âge de 96 ans, à Angers. La célébration des funérailles a eu lieu le mercredi 6 avril à 14h30, en la Chapelle de Saint-Charles à Angers.

Marcel Barré est né le 9 mars 1920, à Marans. Il est ordonné prêtre le 6 mai 1945.

Voici les principales étapes de son ministère :
1945 : professeur au collège de Combrée en 1945 ; 1953 : vicaire à Combrée ;
1958 : curé de Saint-Germain-des-Prés ; 1963 : curé de Saint-André-de-la-Marche ;
1994 : admis à la retraite ; 1996 : nommé prêtre retraité au service de la paroisse nouvelle dont Bécon-les-Granits fait partie ; 1997 : admis à la retraite d’abord à Béhuard, puis à la Maison de Retraite Saint-Charles d’Angers.

L’Amicale s’associe pleinement à la peine de sa famille et se tient à votre disposition pour transmettre vos messages par l’intermédiaire de la page de contact. Informations issues du site du diocèse d'Angers.

separ  

 

Marcel Boisseau, annoncé le 5 avril 2016 par son épouse

Il nous apprend le décès du docteur Marcel Boisseau, cours 1944 dans sa 91ème année.
Il était entré au collège en Sixième en octobre 1937 et en était sorti en Philo en juin 1944.

"Comme il était très attaché à cette institution, j'ai tenu à vous en faire part." Gabrielle Boisseau - Le Havre.

L’Amicale s’associe pleinement à la peine de sa famille et se tient à votre disposition pour transmettre vos messages par l’intermédiaire de la page de contact.

separ

 

 

Paul Prime, annoncé le 25 janvier 2016 par son frère Claude cours 1959

 Il nous apprend le décès de Paul Prime, cours 1957.

L’Amicale s’associe pleinement à la peine de sa famille et se tient à votre disposition pour transmettre vos messages par l’intermédiaire de la page de contact.

separ

  

 

Paul Fouché, annoncé le 16 janvier 2016 par son ami Jean Hoyeau cours 1953

 Il nous apprend le décès de Paul Fouché, cours 1955. Il a passé quelques années au collège avant de continuer à La Joliverie, puis en école d'ingénieurs électroniciens SUDRIA. Il effectua toute sa carrière à Paris chez ALSTOM.

L’Amicale s’associe pleinement à la peine de sa famille et se tient à votre disposition pour transmettre vos messages par l’intermédiaire de la page de contact.

separ  

 

Alain Tricoire, annoncé le 2 janvier 2016 par son épouse Marie-Claude

 Elle nous apprend le décès brutal de son mari Alain Tricoire, cours 1963, le 20 décembre 2015 La Séguinière (près Cholet). Il a passé quelques années au collège où il a laissé un très bon souvenir à ceux qui l'ont côtoyé. Ses enfants ont écrits quelques lignes pour parler de leur papa que vous pouvez lire ici.

L’Amicale s’associe pleinement à la peine de sa famille et se tient à votre disposition pour transmettre vos messages par l’intermédiaire de la page de contact.

separ

 

 

 

Décédés en 2015

 

Jean Argand, annoncé le 30 septembre 2015 par son épouse Renée

 Elle nous apprend le décès des son mari Jean ARGAND, cours 1940, le 20 mai 2015 à Combrée. Il a été un fidèle du collège dont il a, en son temps, réalisé de nombreux travaux. Il était bien connu également dans le bourg de Combrée de part ses activités professionnelles

L’Amicale s’associe pleinement à la peine de sa famille et se tient à votre disposition pour transmettre vos messages par l’intermédiaire de la page de contact. Son épouse nous retrace sa vie dans la rubrique "Courrier des internautes " année 2015, de la page d'accueil de ce site.

separ 

 

Jean-Claude Charles, annoncé le 15 septembre 2015 par son ami Alex Boursier, cours 1972

 Il nous apprend le décès accidentel en mer de Jean-Claude CHARLES, cours 1972, enterré le 29 mai 2015 en l'église Saint Donatien de Nantes

L’Amicale s’associe pleinement à la peine de sa famille et se tient à votre disposition pour transmettre vos messages par l’intermédiaire de la page de contact. Un petit mot de son ami Alex Boursier est dans la rubrique "Courrier des internautes " année 2015 de la page d'accueil de ce site.

separ 

 

Pierre Miltgen, annoncé le 11 juillet 2015 par son frère Frédéric, cours 1971

 Il nous apprend le décès brutal de Pierre Miltgen le 27 mai à l'âge de 59 ans. Il était du cours 1974 et était resté fidèle à Combrée. Ses obsèques ont eu lieu à Tours.

L’Amicale s’associe pleinement à la peine de sa famille et se tient à votre disposition pour transmettre vos messages par l’intermédiaire de la page de contact.

separ 

 

Joseph Breteau, annoncé le 20 juin 2015 par sa sœur Chantal

 Elle nous apprend le décès de Joseph BRETEAU le 7 juin à l'âge de 76 ans. Il était du cours 1958 et était resté fidèle à Combrée. Né le 2 juillet 1939, il a été au collège de Combrée en Philo-Math l'année scolaire 1957-1958.

Ses obsèques ont eu lieu à Issy les Moulineaux le vendredi 12 juin, à 15h, en l'église Sainte Lucie.

L’Amicale s’associe pleinement à la peine de son épouse, ses enfants, ses petits enfants, frères sœurs, neveux et nièces et de ceux qui l'ont connu et se tient à votre disposition pour transmettre vos messages par l’intermédiaire de la page de contact.

separ 

 

Paul Guérif, annoncé le 29 avril 2015 par Ouest-France Segré

 Nous avons appris le décès de Paul Guérif le 29 avril à l'âge de 104 ans, le doyen de nos anciens. Il était du cours 1929. Originaire de Segré, son nom est à jamais lié à l'histoire d'une entreprise familiale : les transports et garage Guérif. Né le 11 décembre 1911, dans une famille de dix enfants, Paul (...) étudie au collège de Combrée.

Ses obsèques auront eu lieu à Segré le lundi 4 mai, à 14h30, en l'église Sainte Madeleine.

L’Amicale s’associe pleinement à la peine de sa famille et de ceux qui l'ont connu et se tient à votre disposition pour transmettre vos messages par l’intermédiaire de la page de contact.

 

separ 

 

Jacques Yves Rivron, annoncé le 28 avril 2015

Nous avons appris le décès de Jacques Yves RIVRON le 19 avril à l'âge de 72 ans.

Il était du cours 1960 et avait d'excellents souvenirs du collège. 
Il était capitaine de vaisseau et était présent au Bicentenaire.
Ses obsèques ont eu lieu à Combrée le 25 avril.

 L’Amicale s’associe pleinement à la peine de sa famille et de ceux qui l'ont connu et se tient à votre disposition pour transmettre vos messages à sa veuve par l’intermédiaire de la page de contact.

separ 

Nancel de Laforcade, annoncé le 19 janvier 2015

Nancel de Laforcade (cours 1964) s'est éteint dans la nuit de vendredi à samedi dernier des suites de problèmes de santé qui le poursuivaient depuis plusieurs années. Il avait été à Combrée de la sixième à la terminale.

Ses obsèques auront lieu le vendredi 23 janvier à 15h au crématorium de Clamart.

L’Amicale s’associe pleinement à la peine de sa famille et de ceux qui l'ont connu et se tient à votre disposition pour lui transmettre vos messages par l’intermédiaire de la page de contact.

separ

 

 

 

 

Décédés en 2014

 

Armel Aulanier, annoncé le 25 janvier 2015

Nelly AULANIER, a la douleur de vous faire part du décès de son époux Armel (cours 1956).

Armel nous a quitté le 12 Décembre 2014. Il était membre de l'Amicale à laquelle il était très attaché.

Elle tient à signaler qu'il y avait d'anciens combréens à la cérémonie des obsèques et d'autres qui, habitant trop loin ou hors de France, se sont unis par la prière. Qu'ils soient remerciés de leur témoignage de sympathie.

L’Amicale s’associe pleinement à la peine de sa famille et de ceux qui l'ont connu et se tient à votre disposition pour lui transmettre vos messages par l’intermédiaire de la page de contact.

separ 

 

Françoise Ariaux, annoncé le 3 décembre 2014

Jean-Pierre Ariaux (cours 1966), ancien professeur d'Histoire et de Géographie à l'Institution Libre de Combrée,

leurs enfants et petits-enfants,

ont la douleur de vous faire part du décès de son épouse, mère et grand-mère Françoise

à la suite d'une longue maladie, à l'âge de 66 ans.

Les obsèques auront lieu vendredi 5 décembre à 10h en l'église de Challain La Potherie.

L’Amicale s’associe pleinement à leur peine et se tient à votre disposition pour lui transmettre vos messages
par l’intermédiaire de la page contact.

separ 

 

Jean-Baptiste Demeneix, annoncé le 26 novembre 2014

Jean Demeneix, ancien professeur de Sciences Physiques à l'Institution Libre de Combrée,

Mireille Demeneix-Livenais, ancien professeur de Sciences et Vie de la Terre à l'Institution Libre de Combrée,

et leur fille, Marie-Astrid Demeneix (cours 2003), ont la douleur de vous faire part du décès de leur fils et frère 

Jean-Baptiste (cours 1996), médecin à Fréjus, agé de 35 ans.  

Une cérémonie aura lieu samedi 6 décembre à 15h00, à Saint-Raphaël.
Puis le mardi 9 décembre vers 11 h aura lieu l'inhumation dans le cimetière de l'ouest, à Angers.
Ceux qui le souhaitent peuvent être présents ce jour-là et déposer des fleurs.

L’Amicale s’associe pleinement à leur peine et se tient à votre disposition pour leur transmettre vos messages par l’intermédiaire de la page contact .

separ

 

Yves Billard, annoncé le 30 septembre 2015 par son ami Guy Bernier, cours 1968

 Il nous apprend le décès de Yves BILLARD, cours 1954, le 12 septembre 2014. Il eut une belle carrière professionnelle et l'Amicale s'enorgueillit de l'avoir compté parmi ses fidèles.

L’Amicale s’associe pleinement à la peine de sa famille et se tient à votre disposition pour transmettre vos messages par l’intermédiaire de la page de contact (Jean-Louis Boulangé). Son épouse va nous retracer prochainement sa vie dans la rubrique "Courrier des internautes " année 2015, de la page d'accueil de ce site.

separ 

 

 

Décédés en 2012

Transcription de la Lettre de Liaison

 

Madame Cosnard, la mère de Rémy (cours 1964) annoncé par Alain de Séchelles (cours 1964), le 12 juin

La maman de Rémy Cosnard (cours 1964) est décédée jeudi dernier et a été enterrée lundi. Elle souffrait notamment d'un cancer. Monique, la veuve de Rémy, qui était en route vers Compostelle avait dû interrompre son périple il y a un mois pour rejoindre la Prévière.

 

separ

 

Jean Beauvais, cours 1940, annoncé par son fils Olivier (cours 1973) en juillet

Jean Beauvais (cours1940) nous a quittés le 17 juillet 2011. Né à Calais en 1921 où ses parents tenaient une librairie religieuse, il a passé son enfance près de Rouen au coeur de la campagne Normande. Jean était très attaché à Combrée où il a étudié de 1935 à 1940. Il participait régulièrement aux fêtes des anciens et notamment à celle du cent cinquantenaire en 1960.

En 1940 il a été réquisitionné par la STO à Soulac sur Mer, pour la construction du mur de l’Atlantique. Il s’en est échappé avec un camarade, Pierre, en se cachant dans la voiture de la Poste. Pierre deviendra son témoin de mariage et mon parrain. Puis Jean à rejoint la Marine Nationale et a assisté au sabordage de la flotte à Toulon.

Dans les années 50, il s’est engagé à nouveau dans la Marine où, sur un Aviso colonial, il est parti pour l’Indochine. IL s’est marié en 1954 et s’est installé à Limoges où il a dirigé une Caisse de Retraite de commerçants pendant 30 ans.

Il s’est éteint assez rapidement dans sa quatre vingt dixième année. Paix à son âme.

 

separ

 

Lucien Groult, ancien professeur d'Histoire et Géographie, annoncé par Guy Bernier (cours 1968) en juillet

Je viens d'apprendre le décès de Lucien Groult ancien professeur d'histoire-géo à Combrée de 1962 à

1986 survenu à l'âge 91 ans (source André Olive C.68 , Ouest-France du 9 mars). La messe de ses obsèques a eu lieu le 10 mars à la chapelle hôpital de Châteaubriant suivie de l'inhumation au cimetière de l'est à Angers.

Pour l'avoir revu à maintes reprises avant le bicentenaire (il détenait beaucoup de photos de son époque

Combréenne) et la dernière fois en son domicile Candéen, à la Toussaint dernière, je peux me permettre de livrer

avec certitude ces quelques lignes :

Né au Havre , brillantes études dont une année à Sciences Po ou ENA (j'ai toujours confondu les deux !) en 1939. Prof à St Julien à Angers où il transmis son savoir à Pierre Péan notamment, journaliste d'investigation et écrivain de renom. Après ce passage angevin , c'est Combrée qui l'accueille jusqu'à sa retraite en 1986 .

Cultivé et bienveillant (mon souvenir perso ; la bienveillance), passionné de ping-pong, discipline peu pratiquée à mon époque, mais inculquée à quelques combréens devenus de bons adeptes connus au niveau régional. Pigiste de la chronique sportive au Courrier de l'Ouest, il était le copain de Raymond Kopa (nombreuses lettres et photos à l’appui). N’ayant pas eu d'enfants, les seuls dont il parlait : nous, ces anciens élèves.

J’ai voulu, par ces quelques lignes, honorer la mémoire de Lucien.

De Patrik Siloret (cours 1966) :

Nous avons appris le décès de notre ancien professeur d'histoire-géographie, Lucien Groult, que les élèves avaient coutume de surnommer "Lulu".

Beaucoup d'anciens élèves ou professeurs se souviendront de ce passionné de tennis de table. Les élèves se souviendront aussi de ses cours animés …Ceux qui étaient présents dans les années 70 se rappelleront sûrement de la "LULUBRETTA : il n'avait pas son permis et s'était acheté l'une des premières voiturettes (une Lambretta, d'où son appellation par les élèves), qui ressemblait à ça :

• Tellement petite que ce grand gaillard devait se plier dans tous les sens pour pouvoir y entrer ;

• tellement légère et petite qu'il l'a trouvée au moins un matin sur l'estrade de la classe où il venait faire cours ;

de sales garnements l'avaient transportée de la cour de l'ancienne ferme à sa classe en passant par le cloître ;

• tellement légère et "aérodynamique" qu'une fois, en croisant un camion entre Combrée et Segré, il s'est fait

souffler et s'est retrouvé couché dans le fossé sans avoir eu le temps de dire ouf.

Lambretta

Au revoir, Lucien… Et sans rancune pour la colle la plus injustifiée de ma vie, que je te dois !!!

 
 separ

 

Décédés en 2010

 Transcription de la Lettre de Liaison

 

Jean Carré, annoncé après le Bicentenaire par son fils Jean-Jacques

Jean  Carré, décédé le 12 juin, était un polygone à géométrie variable,  à  quatre  côtés  pour son nom, mais beaucoup plus pour  son  entourage  ;  tout  au long  de  ses  presque  88  années, il a présenté des facettes multiples et particulières.
Selon les époques, comme chacun d’entre nous, il aura été ce qu’il apparaissait, mais pas seulement :
Jean Carré

 un fils têtu, un frère taquin, un mari aimant, un père et grand-père rigoureux (exigeant),  maispasseulement  un professeur de gymnastique et de mathématiques, mais pas seulement ; un jardinier, un voisin, un marcheur, mais pas seulement ; un organisateur de colonies de vacances, un conseiller municipal, un maire, mais pas seulement ; il était un homme de principes, mais aussi de principes-ôtés, comme il s’amusait à le dire. Il aimait les voyages aussi. 

En classe, il initiait ses élèves à naviguer dans des espaces à deux ou trois dimensions. Il est maintenant parti, bien audelà, rejoindre son épouse et ceux qu’il aimait. Et, comme le disait Bossuet qu’il prenait souvent à témoin, il y attend ceux qu’il aime.

 

separ

L'abbé René Neau, le 20 juillet

L’abbé René Neau nous a quittés pendant les vacances dernières. Il a été inhumé, dans l’intimité, le 20 juillet dernier dans sa 90e année : il a formé des générations de combréens en sixième classique et a laissé dans le souvenir de tous l'image du dévouement pédagogique. Nous vous demandons, pour la prochaine lettre de liaison, de nous envoyer vos  souvenirs,  vos  témoignages  à  son  propos : il a bien mérité nos hommages.

 

separ

 

Alain Moreau,(cours 1964) annoncé par Jean-Louis Boulangé (cours 1964) le mai

décédé la veille du bicentenaire auquel il avait dit vouloir venir, Alain Moreau était resté à Combrée de la sixième classique à la Math Elem.Originaire de la rue Victor-Hugo, comme moi, à Segré, il était devenu médecin à Saint- Mathurin entre Saumur et Angers.

 

separ

 

Claude Raimbault (c. 1950)  est décédé à Bailly (Yvelines) à 77 ans, annoncé par Robert Gaereminck (cours 1945)

Son père Louis (c.1916), et ses deux frères, Bernard (c. 1946) et Joseph (c. 1949), sont aussi restés fidèles àCombrée. Claude a consacré toute sa carrière d’ingénieur à l’Institut Français des Pétroles de Rueil-Malmaison qui l’envoya notamment en Irak pour améliorer des problèmes de raffinage. Fidèle à ses racines angevines, Claude partageait son temps entre Bailly et les Ro-siers-sur-Loire, en Anjou. Il assurait des services à sa paroisse et était un passionné de lecture. Il laisse le souvenir d'un compagnon très gai, très fidèle en amitié, très simple et, avec son épouse Monique, très accueillant. Sans oublier ses talents de pianiste de jazz. Il était le plus jeune frère et filleul de mon épouse Colette Raimbault.

         separ     

Jean-Jacques  Biotteau  (c. 1967), annoncé par Guy Bernier (cours 1968) 

nous a quittés brutalement le 5 novembre. Profondément Combréen, il a manifesté son attachement à son "cher collège " en écrivant très régulièrement dans le bulletin de l’Amicale, racontant ses pérégrinations à travers lemonde et le métier intéressant qu'il exerçait. Retraité depuis 2006 il est devenu correspon- dant de son cours. Ses obsèques àIngrandes/Loire , sa commune nata- le furent empreintes d'émotions . Avoir côtoyé Jean-Jacques durant les années 1962 à 1967 est pourmoi un privilège, car il était une belle et brillante figure Combréenne toujours soucieux d'élargir son horizon : " Mon rêve est de visiter l'univers dans les bras de Dieu " disait-il. Bon voyage mon ami.

separ

 

Richard Dupont (c.  1964),  annoncé par son fils, en juin

est  décédé  au mois de juin d’un cancer du pancréas qui n’a laissé aucune chance à ce courageux psycho-motricien qui vivait avec sa famille à Tourcoing (Nord). Il avait suivi toute sa scolarité à Combrée de la sixième classique à la première C, et revenait de temps à autre à Combrée comme en 2005. Salut l’ami !

 

separ

 

Yannick Aulanier (c. 1946), annoncé par Jean Négrel (c.1946)

est décédé le 4 septembre. François était présent à l'Assemblée de juin 2008 et il avait animé la messe du Jubilé de notre cours en juin 1996.

 

separ

 

François Besnier (c. 1946), annoncé par Jean Négrel (c.1946)
est décédé le 27 septembre. Nous le savions très malade depuis plus d'un an. Fidèle de l'amicale, Yannick y participait avec une dizaine de condisciples.

 

separ

 

 

Décédés en 2008

 Transcription de la Lettre de Liaison

 

Au cours de la messe célébrée en l’église de Combrée le 7 juin, jour de l’assemblée générale, il a été donné lecture de la liste des anciens et amis de l’Amicale dont on avait appris le décès depuis le 1er juin 2007.

 André Lévesque cours 1927André Leroy  cours 1930Georges Frémont, Georges-Pierre Gonnet  cours 1931Pierre-Jean-Gabriel Ray  cours 1932; Abbé Jean-Marie Gohiercours 1934  ; Eléonor Jamet, Pierre Ranvoize  cours 1937 ; Rolland Ballain cours 1939  ; Jacques Durand, Jean Lévesque, Henri Maillard  cours 1941 ; Abbé Joseph Pyre, Victor Richard  cours 1945 ; Abbé André Bourdais  cours 1946 ; Pierre Boisard, Henri David, Yannick Joubert, Emmanuel de La Haye, André Lembert, Jacques Tendron 1947 ; Pierre Soulez-Larivière cours 1949 ; Bernard Browaeyrs cours 1950 ;René Rabault cours 1952; Arsène Tenailleau cours 1956Philippe Monnier cours 1959; Camille Lavenant cours 1962Eric Besnier cours 1973; Dominique Orin cours 1975Gérard Housseau, ancien professeur de physique et Directeur des Etudes.

 

separ

 

 

 

 

Décédé en 2006

 Transcription de la Lettre de Liaison

 

 Michel Leroy, cours 1953, professeur et président de l'Amicale, en juin 2006

de son épouse 

Pour toi Michel et en ton souvenir

Je souhaite  dire merci à tous ceux qui ont accompagné Michel dans l'epreuve de cesdeux derniers mois. Je lui ai lu vos petits mots et vos lettres. Je lui ai communiqué vos appels télé­phoniques .Il a su ou reconnu presque jusqu'au bout celui ou celle qui ecrivait, appelait ou lui rendait visite.  Il etait tout à la fois ému et étonné de ces nombreuses marques d'amitié, d'affection et de reconnaissance. Merci aussi à tous ceux qui ont pensé à lui et prié pour lui dans leur cceur.

Ce soutien et vos prières luiont donné la force, d'abord de lutter, puis d'accepter sa fin avec sérénitée.

Merci pour lui. Merci pou rmoi.

 

Homélie de Monseigneur Jean Tortiger

      Ce qui m'habite présentement, en cette heure douloureuse, en cet instant où nous disons adieu à celui qui nous rassemble au­jourd'hui, ce qui m'habite actuellement, c'est  cette révélation bienheureuse de Jésus : «La  volonte de mon Père c'est que je ne perde aucun de ceux qu'il m'a donnés, et que je les ressuscite tous au dernier jour ... » ... et c'est pourquoi, Frères et Sœurs, je vous souhaite d'entendre Saint Paul qui nous conseille : « Réconfortez-vous les uns  les autres, car nous serons pour toujours avec le Seigneur ... »

      Oui, parents et amis de Michel Leroy, ce qu'il  nous faut retenir de cet évènement si pénible, voila ce qui peut nous réconfor­ter : notre espérance ..• notre espérance fondée sur la promesse de Jésus-Christ qui ne peut pas nous tromper, notre espérance en un monde merveilleux, où nous retrouverons tous ceux que nous aimons, tous ceux avec qui nous avons partagé tant de joies et tant de peines ... où nous vivrons en compagnie non seulement de Jésus-Christ notre Sauveur,  mais aussi de sa sainte mère, notre ma­man céleste, Marie, l'Immaculée Conception, dont c'est la fête aujourd'hui 8 décembre, Marie que Michel priait fréquemment sous le vocable de Notre Dame de Combrée, et en compagnie des saints Anges, dont l'Archange saint Michel ... Mystère certes! Grand mystère de Foi !

      Oui, chrétiens, nous croyons en Jesus-Christ, nous croyons qu'il est « le Chemin,  la Vérité et la Vie » ... Oui, disciples  de Jésus, même si nous avons des heures, des instants de doute, même si parfois le brouillard nous enveloppe, même si de temps   à au­tre nous nous interrogeons  (ce qui est bien normal !) sur !'existence et l'amour paternel de Dieu, et sur notre avenir après la mort, chrétiens, nous croyons, nous voulons croire aux promesses de Jésus de Nazareth, de Jésus fils de Dieu ...

      Permettez donc que nous nous rappellions ensemble quelques-unes de ces promesses  ... il est bon de les réentendre maintenant ...vous les lirez rarement dans vos joumaux, vous les entendrez rarement à la télévision ou à la radio, mais vous pouvez les trouver dans la Bible, notamment dans les Évangiles, dans le Nouveau Testament  ... en voici quelques-unes : « Dans  la maison de mon Père, nous promet Jésus, beaucoup trouveront leur demeure ... Je vous quitte pour vous préparer une place, et là où je vais, vous y serez aussi  •.. Venez les bénis de mon Père, j'avais faim, j'étais malade, j'étais seul ... » et encore, au bon larron: « Aujourd'hui même, tu  seras avec moi, au paradis » ... L'auteur du livre de la Sagesse affirmait en son temps, à sa manière, la même conviction : « Dieu a créé I'Homme pour  une existence impérissable •..»

      Voila notre consolation, voila nos raisons d'espérer ... Michel Leroy était croyant, fréquemment en « tenue de service  », « tenant  constamment sa  lampe allumée  » suivant le conseil de Jésus que  nous avons  entendu dans l'évangile proclamé tout à l'heure. Michel était fidèle... Ses convictions, toujours discrètes, par respect de ceux qui ne les partageaient pas, ses convictions, sa foi, son espérance, sa charité étaient profondes ... Elles inspiraient  toutes ses pensées, toutes ses actions, tout son être ... Beaucoup de ses amis, et e particulier sa famille, son épouse, ses trois enfants, en ont été quotidiennement les témoins ...

      Témoin, personnellement, je l'ai  souvent été ... Je le connais depuis longtemps, environ depuis les années 1960, voici donc près de cinquante ans ! Il était alors jeune professeur au college de Combrée ! Quel professeur ! Proche de ses élèves : Extrèmement cultivé ! Brillant,distingué, rayonnant ! Partageant ses connaissances littéraires, musicales, theâtrales, artistiques, avec passion, avec bonheur ... En un mot, il aimait ses élèves ... et au nom de sa Foi, (de sa charité, c'est  tout un !), il leur a consacré, après sa famille, et son épouse, et ses enfants, qui bien sûr étaient privilégiés, étaient prioritaires, il leur a consacré, a ses élèves, toute sa vie ... La loi des 35 heures ne le concemait  pas !

      Et quand l'heure de la retraite a sonné ... il a continué, avec autant de dévouement, autant d'enthousiasme, autant de régularité, il a continué a mettre ses talents au service de son collège, Combrée  ... sa deuxieme  famille, en qualité de Président  des Anciens Élèves ... L'heure n'est pas de détailler tout ce que Combrée lui doit ... Son vice-président, Victor Richard, nous le rappellera, je pense tout à l'heure, en fin de cette célébration  ... mais reconnaissons d'un mot que c'est considérable ... Il a continue, je le re­pète, au nom de sa foi, à mettre ses nombreux talents, ses compétences au service de sa paroisse Saint Joseph, en particulier à celui de la liturgie dominicale  ... Il a également contribué amplement à développer l'action et le rayonnement de !'association diocésaine « Foi et Culture» ... en s'occupant notamment du patrimoine religieux, en organisant des visites des chapelles angevines.

      Voila donc ce dont nous sommes les heureux témoins ... Et c'est pour cela que nous ne sommes pas inquiets sur l'avenir de celui qui vient de nous quitter ... Comme saint Paul, il aurait pu dire (cf. la première lecture retenue et choisie par la famille) : « J'ai combattu jusqu'au bout le bon combat ; j'ai achevé ma course, j'ai gardé la foi. Maintenant, voici qu'est preparée pour moi la couronne de justice, qu'en retour le Seigneur me donnera en ce Jour-là ... » Alors, nous sommes fiers que là où il est maintenant ... vivant, en Dieu, avec Dieu qui lui a dit mardi dernier, la veille de ses 72 ans : « Michel, viens dans mes bras ...Passe à table » et repose toi ... sois bienheureux  ... infiniment ... oui, étemellement ... reçois la récompense du fidèle serviteur qui a su faire fructifier lestalents que je t'ai confiés ... »

      Chers amis de Michel Leroy, permettez, pour terminer mon propos, permetlez cette petite parabole que certains d'entre vous connaissent :

      Un bateau s'en va. Il quitte notre rive.

      Pour nous qui sommes sur cette rive, nous voyons les passagers du bateau nous quitter. Cela nous rend tristes. Mais pour ceux qui sont déja partis, quelle joie ! Car ils les voient arriver.

      Et pour ceux qui viennent de quitter cette terre, après la tristesse des adieux à ceux qu'ils aiment et qui les aiment, quel bonheur de découvrir enfin ces horizons infinis, horizons infiniment plus beaux que ceux qu'ils ont laissés ici, sur notre rive ...

      Et voila qu'en pensant au bonheur qui les attend, nous essayons d'oublier notre tristesse, notre peine ... car nous nous rejouissons, sincèrement, de les savoir plus heureux qu'ici bas ...

      Notre rive a nous c'est la terre ; l'autre rive où ils parviennent c'est le ciel. C'est ça la mort ! Il n'y a pas des morts, mais des vivants sur les deux  rives... oui, que ce soit notre espérance ... il n'y  a pas des morts, mais il y a des vivants sur les deux rives ... Amen ! Alleluia !

Nous utilisons des cookies sur notre site Web. Certains d'entre eux sont indispensables au fonctionnement du site, tandis que d'autres nous aident à améliorer ce site et l'expérience utilisateur (cookies de suivi). Vous pouvez décider vous-même si vous souhaitez autoriser ou non les cookies. Veuillez noter que si vous les refusez, vous ne pourrez peut-être pas utiliser toutes les fonctionnalités du site.

Bienvenue sur le site de l'Amicale

Je n'ai pas encore adhéré

alors  j'adhère à l'Amicale (à partir de 16€/an).

Je suis adhérent